• Je vous offre ce beau poème de Jules Breton (1883, Les champs et la mer) qui est de
    circonstance !!!

     

    Poème : " Beau soir d’hiver "

     

    Beau soir d’hiver

      

    La neige – le pays en est tout recouvert –
    Déroule, mer sans fin, sa nappe froide et vierge,
    Et, du fond des remous, à l’horizon désert,
    Par des vibrations d’azur tendre et d’or vert,
    Dans l’éblouissement, la pleine lune émerge.

     

    A l’Occident s’endort le radieux soleil,
    Dans l’espace allumant les derniers feux qu’il darde
    A travers les vapeurs de son divin sommeil,
    Et la lune tressaille à son baiser vermeil
    Et, la face rougie et ronde, le regarde.

     

    Et la neige scintille, et sa blancheur de lis
    Se teinte sous le flux enflammé qui l’arrose.
    L’ombre de ses replis a des pâleurs d’iris,
    Et, comme si neigeait tous les avrils fleuris,
    Sourit la plaine immense ineffablement rose.

     

     

    Poème : " Beau soir d’hiver "

     

    Poème : " Beau soir d’hiver "

     



     


  •  

     

     

    Ô Lac !!

     

     

    Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
    Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
    Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
    Jeter l’ancre un seul jour ?

    Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,
    Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
    Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre
    Où tu la vis s’asseoir !

     

    Ô Lac !!

    Lac de Biscarosse

    Fonctionnement d'un lac


    A l'échelle humaine, les lacs ne semblent pas évoluer et pourtant comme tout élément naturel, ils se créent, se modifient et disparaissent. Divers facteurs climatiques entrent en jeu qui régissent leur vie interne.

    Sous nos climats tempérés, le niveau du lac reste à peu près constant car le bilan des entrées et des sorties est équilibré.

     

    Ô Lac !!

     Lac du Parc de la tête d'Or 

    Phénomènes physiques dominants 

    Ils sont induits par 3 facteurs, le vent, la température et les courants.

    Le vent agit fortement sur le fonctionement et la morphologie des lacs. Il crée un déplament génral des eaux superficielles – Il contribue à lérosion des berges.

    La température – La stratification thermique qui est l'effet majeur de la température sur le fonctionnement du lc. Le soleil agit par évaporation mais il provoque aussi une réchauffement des eaux sur la couche superficielle «l'épilimnion » l'épaisseur de cette couche est variable selon la saison et l'homogénéisation de l'eau est crée par le mouvement de l'eau grâce au vent.

    Les courants issus des affluents et de l'émissaire – Les eaux affluentes ont leur propre température et densité ; elles s'étalent donc dans la couche du lac où elles trouvent leur équilibre densimétrique.

    Ô Lac !! 

    Lac Ste Anne - Quéras (04)

     

     Et il y a celui le long duquel je me suis promenée un bon nombre de fois : le Lac du Grand Large à l'Est de Lyon ! (artificiel mais bonheur des bases nautiques de la région)

     

    Ô Lac !!

     

    Et il y a aussi celui que certains d'entre vous reconnaîtrons : Le Lac Vert en Hte Savoie cher aux copains "pentecôtenaires"  !!!!!

     

     Ô Lac !!

     

     

    Ô Lac !!


    17 commentaires
  •  Ouf ! la galère est terminée (enfin j'espère) car me voilà avec un nouveau "joujou" je vais revenir plus régulièrement... promis !!!!

     

     

    Se promener sur la « toile » vous permet de faire des découvertes parfois drôles, parfois insolites mais toujours enrichissantes !

    Et quand le gel se fait artiste cela donne ceci....

     

    Quand le gel se fait artiste !!

    Fleurs gelées !

     

    Quand le gel se fait artiste !!

     Tel des cactus immaculés ! 

     

    Quand le gel se fait artiste !!

    Une clé de sol ?

     

     

    Quand le gel se fait artiste !!

    Parure de mariée pour cette chapelle !

     

    N'oubliez pas vos patins à glace ou vos raquettes !!!

     

    Quand le gel se fait artiste !!

    Bon week-end à tous !!!!


    17 commentaires
  •  

    Mon ordi me fait plein de misères et j'ai de la peine à venir vous voir,dès que le temps se radoucit je l'emmène chez le « toubib » donc à ce moment là silence de ma part pendant quelques jours !!!

     

    Désert fleuri

     

    Voilà une nouvelle année qui commence ! Comme je ne pourrais plus vous raconter mes propres voyages je vous en proposerai d'autres, dont celui-ci qui me vient d'un courriel d'une de mes amies qui séjourne aux USA en ce moment, il s'agit du......

     

     

    Désert fleuri

     

     Désert d'ATACAMA

     
    Le désert d'Atacama est un désert hyperaride situé au Chili. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'Atacama et la cordillières des Andes. Le désert d'Atacama est cité comme étant le désert le plus aride, le plus sec au monde bien que certains endroits du Sahara notamment le sud de l'Égypte et le sud de la Libye reçoivent une quantité de précipitations comparable à celle du désert d'Atacama. Il abriterait les endroits recevant le moins de précipitations au monde, on a relevé seulement 0,8 mm de pluie à Arica. L'Atacama offre une ligne volcanique marquant la frontière entre le Chili, la Bolivie et l'Argentine. Tout au long de cette frontière il y a des volcans frôlant les 6000 mètres, entourés par des lagunes turquoises, des geysers et des vallées encaissées.

     

     

    Désert fleuri

     

     Pourtant malgré son aridité en 2011, il se pare de milliers de fleurs offrant une beauté exceptionnelle, offrant 200 variétés de fleurs uniques au monde, couvrant les vallées et les collines, ceci grâce aux pluies d'hiver (entre juillet et septembre, parfois supérieures à 15 mm).

    Un petit diaporama montrant quelques unes de ces fleurs....

     

     

    Comme quoi la nature nous offre de belles surprises !!

     

     

    Désert fleuri

     

     


    19 commentaires
  •  

     

    " Rimes en "pa" et "able" "

     

     

    " Rimes en "pa" et "able" "

     

    La passion de Grand-papa ?

    Parcourir la campagne en Vespa

    Il y rencontrait des animaux sympas

    Et parfois se reposait sous un catalpa !

     

    " Rimes en "pa" et "able" "

     

    Mamie elle, était inséparable…

    De quoi ? Mais voyons de son portable !!

    Son blog, véritable amant, imperturbable !

    Pensez-donc, en plus il est programmable ! 

     

    Monelle – mars 2012

     

    " Rimes en "pa" et "able" "

     


    18 commentaires
  •  

    La nouvelle année est là et l'hiver pointe le bout de son nez, il fait tristounet... un temps à rester auprès du feu, alors pour passer le temps je vous offre un peu de lecture.....

     

    Une perle de Jean d Ormesson

     

    ..... Une perle de Jean d Ormesson !!!!!!

     

     

     

    «Myope comme une taupe», «rusé comme un renard» «serrés comme des sardines»... les termes empruntés au monde animal ne se retrouvent pas seulement dans les fables de La Fontaine, ils sont partout.

    La preuve : que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme un âne, malin comme un singe ou simplement un chaud lapin, vous êtes tous, un jour ou l'autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.

    Vous arrivez à votre premier rendez-vous fier comme un paon et frais comme un gardon et là, … pas un chat ! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Il y a anguille sous roche et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard, la tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié: cette poule a du chien, une vraie panthère ! C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien. Vous êtes prêt à gueuler comme un putois quand finalement la fine mouche arrive.

     

    Bon, vous vous dites que dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard. Sauf que la fameuse souris, malgré son cou de cygne et sa crinière de lion est en fait aussi plate qu'une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine. Une vraie peau de vache, quoi ! Et vous, vous êtes fait comme un rat. Vous roulez des yeux de merlan frit, vous êtes rouge comme une écrevisse, mais vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l'âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le cafard, l'envie vous prend de pleurer comme un veau (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon).

     

    Vous finissez par prendre le taureau par les cornes et vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre. C'est pas que vous êtes une poule mouillée, vous ne voulez pas être le dindon de la farce. Vous avez beau être doux comme un agneau sous vos airs d'ours mal léché, faut pas vous prendre pour un pigeon car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie.

     

    Et puis, ç'aurait servi à quoi de se regarder comme des chiens de faïence. Après tout, revenons à nos moutons: vous avez maintenant une faim de loup, l'envie de dormir comme un loir et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

     
    Ca vous a plu ?? tant mieux !

     

    Une perle de Jean d Ormesson

     


    26 commentaires
  •  

     

    De tout mon coeur

     

    Bonne Année !!

     

     

    Que la fête soit belle pour chacun de vous

     

     

    Bonne Année !!

     

    et un grand merci à ceux qui m'ont souhaité un bon anniversaire !!!

     

    Bonne Année !!

     

     


    22 commentaires
  •  

     

     

     

    Joyeux Noël !

     

     

    A vous tous !!!

     

     


    11 commentaires
  • Amour ! Amitié ! Deux mots très précieux en cette période de fêtes !!!!

     

    Amour ? Amitié ?

     

    Amour ? Amitié ?

     


    12 commentaires
  •  

     

     

     

    Vous avez dit Violon ???

    Ce tableau ne s'est pas fait en un jour (il y a longtemps déjà ! ),
    mais j'avoue que j'en suis assez fière !

    Et en son honneur, j'ai trouvé un très joli poème de
    Michèle B. que voici :




    Toi le violon

    Veux-tu être ce soir mon doux ami ?
    Fais vibrer tes cordes, pour mon envie
    Je ne cherche pas à tuer mon ennui
    Tu saurais exprimer le but de ma vie

    Une main invisible de tiendrait serrée
    Contre une épaule, tu serais bien calé
    Tu serais l'ami que j'ai tant cherché
    Tu ferais comprendre mon être laminé

    L'archet dirigé par un grand musicien

    Indiquerait que j'ai peur de mon destin
    Mais ta symphonie me ferait du bien
    J'aurai le courage de croire en demain.

     

    Vous avez dit Violon ???

     


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires