• Prénom du mercredi : Horace

    Prénom du mercredi : Horace

     

     

     

    PRENOMS du MERCREDI

    La Cour de Récré de J.B.

     

    Horace

     

    Étymologie : du latin Horatia, nom porté par une famille de Rome

    Quelle personnalité charmante et sympathique, toujours en ébullition, fine, astucieuse, intuitive, et d'une vivacité extrême ! Il a les nerfs à fleur de peau tant sa sensibilité est grande et sa capacité de réaction prompte. Créatif avant tout, Horace a l'âme d'un artiste et est particulièrement réceptif à l'ambiance dans laquelle il se trouve, étant quelque peu suggestible et impressionnable. C'est un passionné qui a besoin de motivations pour avancer.

     

     

        Horace Silver, né le 2 septembre 1928 à Norwalk aux États-Unis et mort le 18 juin 2014 à La Nouvelle-Rochelle, est un pianiste et compositeur de jazz influencé par le blues, le gospel et le rhythm and blues.

    Prénom du mercredi : Horace       Horace est un poète latin né à Vénose dans le sud de l'Italie, le 8 décembre 65 av. J.-C. et mort à Rome le 27 novembre 8 av. J.-C..

    Prénom du mercredi : Horace

     

    Prénom du mercredi : Horace

     

     - Hou là là ! qu’est-ce qui m’arrive… le vaisseau a dû rencontrer un astéroïde…

    Horace regarde par le hublot et ne reconnaît plus rien, en plus la nacelle semble ne plus bouger… et il y a des trucs rouges qui n’arrêtent pas de bouger et ils sont nombreux !

    - Ils ne vont pas m’attaquer quand même ? Bon, une connexion a dû sauter et il faut que je reparte je n’ai pas envie de rester là. Allons voir !

     

    Après un nouveau coup d’œil au hublot :

    - Ces trucs rouges sont toujours là, ils se dandinent toujours mais ils n’avancent pas, c’est déjà ça ! Je vais contacter la base centrale pour qu’ils me donnent des ordres ! Mayday, mayday… ici Horace, ma navette est en panne et y’a des trucs rouges qui sont bizarres dehors…

    - Calme-toi Horace, tu viens d’arriver sur terre, tu dois sortir et noter tout ce que tu vois, c’est ta mission.

    - Ah bon ! d’accord !

    On ne badine pas avec les ordres, prenant son courage à deux mains (mais au fait en a-t’il ?) le voilà qui descend l’échelle qui s’est déployée automatiquement. Il avance prudemment. Les trucs rouges qui, vous l’avez deviné sont des coquelicots, sont toujours là mais n’avancent pas.

     

    Prénom du mercredi : Horace

     

    Horace commence à avancer et se sent tout à coup tout bizarre, comme si son corps se métamorphosait, il se regarde dans le reflet de la carlingue et découvre qu’il ressemble à un humain, des senteurs lui parviiennent, le souffle léger du vent lui caressz le visage, il découvre de grands bâtons avec des ronds ( ??) qui bougent au bout… une voix intérieure lui dit que ce sont des arbres et leurs feuilles ! Etonné il découvre qu’il parle une nouvelle langue, qu’il comprend ce qu’il voit et cela le rend heureux, sentiment tout nouveau pour lui. Soudain, à quelque pas de lui il voit un homme qui ressemble à son nouvel aspect et qui est tout aussi étonné que lui.

    - Bonjour, je m’appelle Monsieur Paul, je viens d’entendre un grand bruit et suis venu voir, je suis surpris que votre engin ne se soit pas cassé en mille morceaux.

    - Bonjour, mon nom est Horace ; non j’ai simplement atterrit et moi je suis surpris de voir ce qu’il y a autour de moi ! J’avoue avoir eu peur de cette multitude de coquelicots mais dès ma sortie de mon engin j’ai découvert que je parlais votre langue. Je voudrais découvrir votre pays car je me sens bien et j’aimerai ne pas avoir à retourner dans ma galaxie. Pouvez-vous me dire par où je dois commencer ??

    - Je veux bien et si vous voulez j’ai du temps de libre, je peux vous faire visiter déjà ma région.

    Les voilà partis tous les deux et Monsieur Paul lui explique ce qu’ Horace découvre. Après les champs, les animaux de la ferme, toute proche, ils arrivent à la ville. Horace est d’abord effrayé par le bruit, les gens, les voitures mais s’habitue très vite, il pose plein de questions et aime les réponses. Il découvre que la terre n’est pas plate, qu’il y a des collines et dans la ville il y en a deux, Fourvière et la Croix-Rousse. Mais aussi qu’il y a deux fleuves, le Rhône et la Saône, mais que tout à coup la rivière disparait et qu’il ne reste que le fleuve………

    Les heures passent et soudain Horace ressent comme un appel inconscient, il lui faut repartir à la navette, il essaie de résister car il voudrait rester sur cette terre qu’il s’est mis à aimer, cette terre que dans sa galaxie on nomme la Planète Bleue ! Comme un tour de magie ils se retrouvent tous les deux parmi les coquelicots, se serrent la main avant que Mr Paul retourne à sa ferme en sachant qu’il entendra le bruit de la nacelle qui reprendra les airs, alors qu'Horace aura perdu son aspect humain… mais ce dernier gardera au fond de sa mémoire toutes les images de cette terre où il aurait voulu vivre !!!

     

    Prénom du mercredi : Horace

     

    Prénom du mercredi : Horace

     

    « Les femmes qui lisent.......Poésie "Le temps qui passe" »

  • Commentaires

    27
    Samedi 22 Novembre 2014 à 15:30

    ah mais si Horace vient faire du tourisme ici bas et que çà lui plait, alors de quoi nous plaignons nous?

    26
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 17:13

    Un Horace venu d'ailleurs, j'aimerais bien avoir la même facilité pour les langues étrangères , ce serait vraiment pratique .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    25
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 15:33

    Ô race humanoïde

    Prends garde à toi

    Avec ma tête ovoïde

    Je suis bien plus malin que toi

    Je me transforme et te ressemble

    Mais tu te penses supérieur

    Pourtant à me voir tu trembles

    Et moi je te regarde rieur

    Horace venu de la nuit des temps

     

    Bisous belle amie

    Toujours en rade de Tel

     

     

     

    24
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 11:48

    un gentil Horace qui trouve notre terre belle

    23
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 11:22

    Bonjour Monelle;

    Après ce voyage Horace reviendra

    ET touriste

    Bonne journée

    Bisous

    Frieda

    22
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 11:22

    C'est sa descendance qui revient nous voir. Bisous du jour

     

    21
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 05:51

    J'ai lu avec plaisir l'aventure d'Horace sur terre et j'ai beaucoup aimé cet "E.T. revisité". Bravo

    20
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 21:57

    Ben dis donc....ce sera pas facile de raconter au copain M.Paul sans passer pour un rêveur...mais moi je te crois!

    19
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 17:40

    Un Petit Prince réinventé ou presque, mais cet Horace retourne vraiment dans son étoile. Un ET qui nous ramène à la découverte de nos premiers moments d,apprentissage quand on tomba sur Terre à notre naissance. Après, ira t'on dans cet espace nommé ciel ? Un conte qui nous raconte. Bien joué Horace ! Bon mercredi, bises amicales. 

    18
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 17:01
    Mimi du Sud
    Kikou Monelle,

    c'est une bien belle histoire avec ce gentil martien, qui devient humain et qui aime notre planète, Horace pourra dire à ses supérieurs que c'est une terre pacifique avec de beaux endroits à découvrir. Je te souhaite une bonne fin de journée, gros bisous à toi ma belle.
    17
    Mr Jack
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 15:38

    Bien que je ne sois pas un ange (ni même un petit homme vert), je pense pouvoir porter plus

    facilement 2 ailes que Monelle. !!! mdr....

    Bisous

    16
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 15:14
    Josette

    Et au retour il va dire bonjour à Rosetta... sympa ton petit bonhomme ET

    15
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 15:12

    Ben v'la ti Monelle voit des soucoupes volantes dans le ciel de Lyon...

    Rôoooooooo !!! Elle a fumée la brume du matin ? 

     

    Bise.

     

    Philippe.

    14
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 14:33

    Coucou Monelle,

    Il me semble que je reviens aux textes anciens que nous avions chez nos religieuses !

    Bisous et bonne journée

    13
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 14:24

    Horace le petit homme vert : mais au fait, est-il vert ? Il en aura des choses à raconter dans sa galaxie ! Bisous

     

    12
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 14:06

    j'ai bien aimé cette jolie histoire, tu nous fais découvrir la terre en même temps qu'Horace. on sent le vent et les odeurs, on voit les coquelicots.

    est ce que l'on sent tout cela lorsque l'on sort de chez soi, on est tellment habitué que l'on ne fait me^me pas attention a ce qui nous entoure.

     c'est une bonne lecon pour moi.

    Bisous chère Monelle

    11
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 13:38
    Eglantine
    ce qui est sur c'est que je n'avais pas imaginé que les trucs rouges c'étaient des coquelicots !!! on en apprend des choses chez toi :-)

    grosses bises
    10
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 12:25

    Coucou Monelle !

    c'est bien joli ce que tu racontes et aussi réconfortant de penser qu'un extra-terrestre ait envie de vivre sur terre alors que tant de terriens aimeraient bien la quitter ou la faire disparaître...

    Je pense que ton Horace aurait été ravi de partager avec tous les autres la cour de récré, mais il est reparti.

    Gros bisous ma Monelle et bonne journée (Ici il fait soleil et c'est bien agréable après toute cette pluie !)

    Je te mets mon URL pour aller voir mon nouvel article : nous partons pour le Morbihan !

    Florence

    9
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 11:30

    Oh, quel joli cadeau tu nous fais, chère Monelle, sur ta "page de référence" des prénoms comme je l'appelle ! Merveilleuse histoire fantastique et d'extraterrestres ! Merci beaucoup, gros bisous.

    8
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 11:18

    Bonjour Monelle,

    Voila un petit Horace interstellaire  qui  eut bien  de l'audace de se poser sur la planète terre. Un joi conte !yes

    Bisous

    Dominique

    7
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 10:18
    Joseph

    Bien jolie histoire, qui m'a fait pensé au Petit Prince

    6
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 09:41

    Ah Horace, et les versions latines de ma jeunesse......sarcastic

    Mais bon ! Le latin apporte de grandes aides pour le Français !

    Je vais demander à Mr Jack s'il veut bien te porter...

    Moralement : sûr que oui !!!yes

    Bisous bisous ma belle et amitiés sous le soleil.

    5
    Pat.
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 09:15

    Dji m'prendrais bin un chti canon, cré bon Dju.  et d'la rosette . ... pis des grattons et même une bonne souplette...

    Bisous la Monelle wwllouwlouwlooulou... hou.

    Pat.

    4
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 09:13

    alors on fait dans la science fiction

    si on continu à massacré notre terre plus personne ne pourra y vivre

    bisous

    3
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 08:47

    ben dis donc c'est pratique ça !! moi qui suis nulle en langue, un tel pouvoir me rendrait bien service !! puis je avoir un rendez-vous avec Horace ?? ;-)

    bravo Monelle pour cette histoire épatante! !

    2
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 08:21

    Bonjour élève Monelle... Monsieur Paul a fait là une rencontre insolite... et on est content de lire que Horace aurait aimer vivre sur notre terre... c'est qu'elle en vaut encore la peine malgré tout ce qu'on lui fait subir !  Horace soit le bienvenu parmi nous, à la cour de récré, merci pour le tout, bises de m'dame JB

    1
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 08:18

    Monelle, Ton Horace venu de l'espace est bien sympa.

    belle journée à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :