•  

     Quelques touts petits poèmes glanés sur le net !!!

     

    Le cerf


    Je loge dans un palais plein d’harmonieux concerts
    Où le vent fait la loi où l’or est éphémère
    Au passage du vent comme au son de ma voix
    Les biches ont l’œil humide et le cœur en émoi.

    A.H.

     

    La rose des vents

    Du haut de sa vigie le poète vigilant
    Scrute l’immensité de l’étendue marine
    Mais nulle terre en vue pas même un oiseau blanc
    C’est la rose des vents que recueillent ses narines

    A.H.

     

    Coquillage

    J’écoute les oiseaux suspendus dans l’espace,
    Ayant brisé le lien des préoccupations
    Terrestres, pourtant à l’occasion d’un pied qui passe
    Il m’arrive quelques fois de rêver d’évasion

    L.H.

     

    La voile

    Quand le vent est absent et que la mer est calme
    Les voiliers restent au port les ailes repliées
    Mais dès que le vent souffle vibrant comme un essaim
    Les voiliers hissent la voile, et partent naviguer
    Comme des femmes altières montrent fièrement leurs seins

    A.H.

     

    Petites poésies !


    16 commentaires
  •  

    Pour faire envie au Printemps de venir vraiment nous voir, je lui offre et à vous aussi, ce joli poème de Théophile Gauthier....

     

     

     

     

    Premier sourire du printemps

     

    Tandis qu'à leurs oeuvres perverses

    Les hommes courent haletants,

    Mars qui rit, malgré les averses,

    Prépare en secret le printemps.

    Pour les petites pâquerettes,

    Sournoisement, lorsque tout dort,

    Il repasse les collerettes

    Et cisèle les boutons d'or.

    Dans le verger et dans la vigne,

    Il s'en va furtif perruquier,

    Avec une houppe de cygne,

    Poudrer à frimas l'amandier.

    La nature au lit se repose,

    Lui, descend au jardin désert

    Et lace les boutons de rose

    Dans leur corset de velours vert.

    Puis, lorsque sa besogne est faite,

    Et que son règne va finir,

    Au seuil d'avril, tournant la tête,

    Il dit : " printemps, tu peux venir !''

     

    Théophile Gautier

     

     


    24 commentaires
  •  

     

     

    Lune et Soleil

     

    Alors que la lune plonge dans l'océan

    Que le soleil jaillit de la nuit

    Il est, pendant un court instant

    Une image comme une symphonie.

     

    Symphonie aux notes scintillantes

    Qu'il te faut garder, sans bruit

    Au fond de ton cœur, brillantes,

    Jusqu'au retour de la nuit !

     

     (Monelle  12-09)

     

    Petite poésie !!!


    24 commentaires
  • Poésie : Le Penseur de Rodin

     

    Poésie : Le Penseur de Rodin

     

    Le Penseur d'Auguste Rodin

     

     

     

    A quoi penses-tu bel inconnu ?

    Aux mains du maître qui t’ont fait naître ?

    Ou peut-être à la belle Camille,

    Sa Muse tumultueuse ?

     

    A quoi penses-tu bel inconnu ?

    Au vaste chaos de la terre ?

    A la furie des hommes ?

    A la nature bafouée ?

     

    A quoi penses-tu bel inconnu ?

    Au rêve d’être un jour un humain ?

    Une nymphe, près de toi allongée,

    Prête à follement t’aimer ?

     

    A quoi penses-tu bel inconnu ?

    Peut-être à dire simplement merci

    Au passant qui s’arrête et t’admire,

    A l’enfant, surpris, qui te souri !

     

    (Ecrit en 2012)

     

     


    25 commentaires
  •  

    Février se termine, notre hiver un peu baroque touche à sa fin alors je vous offre un très beau poème de Victor HUGO !!

     

    En hiver la terre pleure

     

    Poème de Victor Hugo !!



    En hiver la terre pleure ;
    Le soleil froid, pâle et doux,
    Vient tard, et part de bonne heure,
    Ennuyé du rendez-vous.

     

    Leurs idylles sont moroses.
    - Soleil ! aimons ! - Essayons.
    O terre, où donc sont tes roses ?
    - Astre, où donc sont tes rayons ?

     

    Il prend un prétexte, grêle,
    Vent, nuage noir ou blanc,
    Et dit : - C’est la nuit, ma belle !
    - Et la fait en s’en allant ;

     

    Comme un amant qui retire
    Chaque jour son coeur du noeud,
    Et, ne sachant plus que dire,
    S’en va le plus tôt qu’il peut.

     


    Victor Hugo

     

    Poème de Victor Hugo !!

     


    18 commentaires
  •  

    Poème : La nuit porte conseil ?

     

     

    Doucement le soleil s'est endormi, là-bas derrière la colline ! 

    La soirée passe lentement,

    Dans la cheminée le feu devient incandescent.

    Bientôt l'heure du sommeil alourdit les paupières.

    Que sera cette nuit, sereine ou peuplée de rêves ?

     

    On dit que la nuit porte conseil....

    En tout cas, souvent elle apaise les esprits.

    C'est pourquoi l'écrivain, dans le calme de la maison,

    Prend son crayon pour noircir sa page blanche.

    L'étudiant lui, revoit et mémorise ses copies.

     

    Mais la nuit porte-t'elle vraiment conseil

    Lorsque le dormeur, dans ses cauchemars, est agité ?

    Restituant des scènes qu'il croyait oubliées ?

    Conseil ou réponse à des questions longtemps posées ?

    Là est la question, dirait Hamlet !!!

     

    Janvier 2011

     

     

     

    Et vous qu'en pensez-vous ???

     

     

    Poème : La nuit porte-t'elle conseil ?

     

     


    27 commentaires
  •  

    Saint-Valentin !!!

     

    Toi qui est la Reine

    Sauras-tu les rendre heureux ?

     

    Saint-Valentin !!!

     

    Dans un cadre sont entrés 

    Pour leur amour se déclarer ! 

     

    Saint-Valentin !!!

     

    Sur un banc se sont assis

    En mains, ce qu'ils avaient écrit.

     

    Saint-Valentin !!!

     

    Sous un kiosque ils sont allés

    Leur amour ils ont chanté !!!

     

     

    Saint-Valentin !!!

     

     


    28 commentaires
  •  

     

    « Chemin de Papeete » de Paul Gauguin 

    Poésie : Le chemin de Papeete

     

    Le chemin de Papeete

     

    Le petit chemin traverse le village

    Descends-le parmi les bougainvilliers

    Enivres toi de leur envoûtant parfum !

    Sous la fronde d’un flamboyant, reposes-toi !

     

    Le petit chemin traverse le village

    Remontes-le, va te rafraîchir aux cascades

    Admire les pics volcaniques de Mooréa

    Emplies tes yeux de l’azur du ciel !

     

    Le petit chemin traverse le village

    Pour te permettre, toi le Popaa,

    D’emmagasiner plein de souvenirs

    Lorsque la Métropole tu retrouveras !

     

    Monelle – juin 2011

     

     

    Poésie : Le chemin de Papeete

     


    28 commentaires
  •  

    Deux petits chaussons

      

     (Monelle en 2000)

       

    Ecoutez cet air
    C'est l'histoire banale
    De ce ver de terre
    Amoureux d'une étoile
    Histoire d'enfant
    Qui souvent fait pleurer
    Les grands

    {Refrain:}
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    Ils tournaient, tournaient, tournaient, tournaient
    Tournaient toujours
    Plus ils tournaient, plus il souffrait du mal d'amour
    Deux petits chaussons et par dessus
    Les plus jolis yeux que l'on ait vus
    Sous de longs cheveux légers, légers
    Et qu'il était bien obligé d'aimer

    2 - Le nez vermillon
    Le chapeau sur la tempe
    Comme un papillon
    Sous les feux de la rampe
    Le soir, il jouait
    Mais tandis que les gens

    Riaient ...

    {Refrain:}
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    Ils ont tourné, tourné, tourné qu'un soir d'été
    Le cœur du clown trop essoufflé s'est arrêté
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    A vingt ans, l'on ne sais pas toujours
    Que même un clown, ça peut mourir d'amour !

     

     


    29 commentaires
  • >

    J'ai retrouvé sur mon « zinzin » ce joli poème sur l'amitié d'un Auteur Inconnu.

     

    J'ai eu envie de le partager avec vous !

     

     

     

    Poésie sur l'amitié !

     

    Poésie sur l'amitié !


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique